4 produits du quotidien contenant des matières d’origine animale

(un bernard lhermite, image libre de droit) (j’adore ses yeux, pas vous ?)

Bonjour, bonjour !

Comment allez-vous en ce début de semaine ? J’espère que vous allez pouvoir profiter des différents jours fériés de mai pour vous reposer et/ou faire ce qu’il vous plait ! 😊

Pour ma part, je souhaitais vous proposer un petit article dans lequel je liste, de manière non exhaustive, certains produits du quotidien contenant des ingrédients issus d’animaux. Tout d’abord parce que nous ne sommes pas toujours au courant que ceux-ci en contiennent (les industriels se gardent bien de l’indiquer sur le paquet !). Ensuite,
parce que lorsqu’on se soucie de l’impact de notre consommation (aussi bien au niveau
écologique que pour le respect des animaux non humains), les informations ne viennent pas toujours à nous et certains produits du quotidien peuvent être, à notre insu, contraire à nos valeurs. Enfin, je souhaitais aussi vous proposer quelques solutions pour sortir ces produits de notre vie ! Si vous en avez d’autres, je suis également preneuse 😇

Le Monoï

Il y a peu, j’ai appris que le Monoï (cette huile à l’odeur teeelllement délicieuse !) était fabriqué à partir de bernard l’hermite… En faisant mes recherches, j’ai appris que des crabes appelés « tupas » étaient également utilisés. Leurs organes sont extraits pour accélérer la fermentation de la noix de coco et la séparation de l’huile.

A savoir, celui qui est appelé « Monoï de Tahiti » est protégé par une appellation d’origine dont le décret ne stipule que l’utilisation d’espèces végétales lors de la fabrication. C’est le monoï dit « traditionnel » qui est fabriqué à partir de ces crabes. Faites donc attention lorsque vous achetez du Monoï et d’autant plus si vous l’achetez directement en Polynésie ! Je n’ai pas mis mes sources pour ne pas vous accabler de liens mais vous trouverez facilement l’information en faisant une petite recherche sur internet.

Le savon (pseudo de Marseille)

blog,animal,savon,sensible,marseille,vert,laver,ménage,produit(le bloc de savon de Marseille qui sert à tout : laver son corps, ses vêtements, sa vaisselle…) 

Imaginez, vous êtes au supermarché et vous souhaitez acheter du savon (solide) pour vous laver les mimines ou le corps. Vous lisez « savon de Marseille » sur l’un d’eux, vous faites confiance à l’étiquette et repartez avec votre produit. Ensuite, vous prenez votre douche… Vous venez peut-être de vous laver avec… De la graisse de boeuf ! Caché   sous le subtile nom de « Sodium Tallowate ». Dans ce type de produit dit de « Marseille » il n’y a même parfois aucune trace d’huile… Vachement (c’est le cas de le dire 🙄) traditionnel comme produit hein ! En ce qui conseille le savon de Marseille, je vous conseille l’article très complet (et assorti d’un guide d’achat !) du site Le Curionaute.

Comme il y a souvent bien d’autres produits d’origine animale dans les cosmétiques, vous pouvez consulter cette liste non exhaustive de la boutique en ligne Véganie (anciennement Vegan Mania). Vous pouvez également consulter celle-ci du blog La Coquette Ethique.

Dans le même style, il y a également la gélatine animale. Elle se retrouve dans tout un tas de produits alimentaires tel que les bonbons, les yaourts au lait animal, les glaces, les produits dit « allégés » (parfois sous le terme de « gélatine » ou d’additif « E441 ») ou dans des produits du quotidien (gélules de médicaments, shampoing, dentifrice, produits ménagers…). Cette gélatine est également faite à base de graisse de porc (peau appelée couenne ou même la carcasse) ou parfois de boeuf ou encore de poisson. Autrement dit, les déchets des abattoirs servent et rapportent gros aux industriels. « Tout est bon dans le cochon » : expression tristement vraie…

Les préservatifs

C’est en lisant le super magazine Le tofu te parle (le premier numéro) que j’ai découvert que les préservatifs n’étaient pas vegan. Ma réaction a été proche du ras-le-bol (« Quoi ? Même l’amour on ne peut pas le faire tranquille ?! » 😭) puis j’ai été rassurée par les alternatives proposées (parce qu’elles existent, ouf !). De la caséine est en fait utilisé dans la fabrication du préservatif (c’est une protéine issue du lait). On peut aussi penser que le lubrifiant dont il est entouré est testé sur les animaux et qu’il peut contenir des matières animales (après tout, pourquoi pas ?).

Alors évidemment, si on en a besoin, c’est un peu comme les médicaments, on ne va pas mettre sa santé (et un risque de grossesse) en jeu parce qu’aucune alternative n’existe à ce moment là ! A moins de s’abstenir ou de trouver d’autres moyens de se donner du plaisir, tout dépend de vos priorités du moment j’ai envie de dire 😇

L’article du magazine évoque également le désastre écologique provoqué par le caoutchouc et le latex mais je vous laisse aller le découvrir par vous-même 😉.

Les boissons alcoolisées

Comme si tout cela ne suffisait pas, dans la fabrication des boissons alcoolisées des matières animales sont utilisées. Evidemment, il est rare de le voir clairement indiqué sur les bouteilles (il y a tout de même quelques marques qui se vantent d’être vegan et qui ont un label).

blog,vin,animal,sensible,alcool,boisson,produit,vegan,animaux

Pour ce qui est du vin, on peut y trouver, selon le site Vin Végétalien, de la gélatine (on en a parlé plus haut), de l’ichtyocolle (ou colle de poisson réalisée à partir de peau ou de cartilage), de l’albumine (c’est-à-dire du blanc d’oeuf), de la caséine (protéine de lait) voire même du sang animal (pour les vins réalisés avant 1997 puisque celui-ci est désormais interdit en Europe) pour le « collage » du vin c’est-à-dire pour le clarifier et le stabiliser. Toujours soif ? 😅 Pour ma part, je suis bien contente de ne pas en boire… D’autant que ces délicieux ingrédients se retrouvent dans le vin rouge et blanc. Évidemment, d’autres alcools sont fabriqués de la même façon comme la bière, le cidre et de fait le vinaigre de cidre (dans la gamme bio d’une très grande enseigne, la caséine est indiqué sur l’emballage et c’est comme cela que je l’ai découvert…). Le site dont je vous parlais plus tôt, créé par l’association Vegan France, recense les alcools labellisés vegan, ce qui est un très bon début 😊

J’ai également lu à plusieurs reprises que les jus de fruits étaient également concernés, notamment lors du filtrage (en cause : la présure et le lactosérum) mais je n’ai pas réussi à trouver de source suffisamment fiable pour le détailler ici. Si vous avez davantage d’informations à ce sujet je suis preneuse !

Que faire désormais ? (à part pleurer)

  • Se renseigner avant d’acheter : même si cela peut prendre un peu de temps, vous saurez ensuite où aller et quels produits sont en accord avec vos valeurs ou pas
  • Apprendre à lire les étiquettes et garder avec soi une petite « liste » des ingrédients que l’on ne veut pas voir dans ses achats
  • Savoir faire des compromis, ne pas se prendre la tête : parce qu’on ne peux pas être parfait, boire un verre d’alcool à une soirée sans savoir si il est végétalien ou pas n’est pas un drame. Les ingrédients ou la fabrication à partir d’animaux sont partout, la société est encore très spéciste et on ne peux pas toujours deviner ce qu’il se cache derrière tout ce que nous consommons. En bref, faisons de notre mieux et avec nos moyens !

Avez-vous d’autres produits en tête contenant des matières d’origine animale ? Que faites-vous pour les éviter ? Je serais ravie d’échanger avec vous sur ce sujet 😘

EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

6 réflexions sur “4 produits du quotidien contenant des matières d’origine animale

  1. Super instructif cet article ! J’ignorais tout ça, même en étant plutôt renseignée sur ces sujets, comme quoi, il faut apprendre à s’informer et à lire entre les lignes des étiquettes !

    Merci ! 🙂

    J'aime

    • C’est exact ! Le soucis c’est que même en cherchant un peu on ne trouve pas forcément l’information. Autant pour le savon, si on se renseigne sur la compo on trouve facilement autant sur la bouteille d’alcool, les choses ne sont pas dites clairement !
      En tous cas, je suis contente d’apprendre que mon article t’a été utile 😊

      Aimé par 1 personne

Envoyer le commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s