Régime sans résidus et végétalisme

Coucou ! Après avoir oublié ce fichu « régime » auquel j’ai du m’astreindre pendant quelques semaines, je me remets un peu dans le bain aujourd’hui pour vous en parler. Il n’y a pas beaucoup de photos dans cet article car j’ai eu l’idée de vous en parler  quasiment quand je l’avais terminé (#leboulet), d’où les photos faites à l’arrache 😅. D’autant que j’ai bien râlé en ne trouvant rien sur le net (enfin si, des sites de régimes pour perdre du poids…). Enfin  bref, de quoi parle t-on ?

Qu’est-ce que le régime sans résidus  ?

Tout d’abord, sachez que je ne suis ni nutritionniste, ni médecin et cet article n’a pas vocation à vous conseiller de faire ce régime mais plutôt à partager avec vous quelques astuces au cas où vous seriez contraint de le suivre.

Suite à des petits soucis digestifs depuis quelques mois, mon médecin m’a conseillé de suivre temporairement un régime alimentaire un peu particulier dit « sans résidus » afin de reposer un peu mon bidou. Autrement dit, celui-ci consiste à éliminer tout ce qui est un peu long et « compliqué » à digérer.

Pour ma part, c’était la première fois de ma vie que je suivais un régime et donc me soumettais à des restrictions alimentaires assez strictes (car le végétalisme n’en ai pas un selon moi et n’ai pas contraignant). Autant dire qu’avec un tel menu, sachant que la nourriture prend une grande place dans ma vie et dans mon coeur (la bouuuuffffe 😍), j’ai été assez tristoune pendant ces trois semaines. En effet, c’est un régime assez « fade » qui propose peu de choix, surtout quand on est végétalien !

blog,animal,bouillon,miso,régime,sensible,sans,résidus,nouilles,asiatique,vegan

De quoi (n’)est-il (pas) composé  ?

Les aliments déconseillés

Si vous aimez les fruits et légumes, c’est dommage pour vous car ils sont bannis (tristesse absolue pour moi, surtout que je l’ai commencé au début de l’été !), à l’exception des carottes et des pommes de terre (mais ça devient vite lassant d’en manger en permanence).

Les produits non raffinés n’ont pas leur place non plus… Ce qui n’a pas été évident pour ma part puisque j’ai abandonné farines et céréales blanches depuis bien longtemps car moins intéressantes nutritionnellement que les complètes ou semi-complètes et même mauvaises pour la santé (en ce qui concerne le diabète notamment : je vous renvoie vers l’article réalisé par Julie du blog Friendly Beauty à ce sujet).

Adieu laitages également mais quid des « laitages » végétaux : je n’ai réussi à savoir si ils étaient ou pas compatibles avec ce régime. Du coup, j’en ai tout de même consommé, ce qui m’a plutôt réussi, sauf les yaourts (de soja que je consomme de temps à autre) pour éviter les bactéries qui auraient sans doute fait travailler un peu plus mon système digestif que sans.

Les légumineuses et oléagineux doivent aussi disparaître de nos assiettes pendant ce régime.

Mais aussi : le pain frais, les sauces, les graisses cuites (et fritures), les pâtisseries en tous genre (😭), confitures, glaces et sorbets, certaines épices (toutes sauf celles indiqués plus bas), condiments (câpres, cornichons…), vinaigre, boissons gazeuses, jus de fruits, tous les alcools

Les aliments conseillés

Pour les non végéta*iens, certains fromages, la chair animale et les oeufs sont admis mais évidemment, hors de question pour moi d’en manger donc autant vous dire que le carte des plats était peu variée… Si vous consommer tout cela, n’hésitez pas à aller voir sur le net ce qui est adapté ou pas pour vous.

Ce qui restait donc à ma porté fut (selon la liste fournie par mon médecin) :

  • Pain (non complet) : rassi, grillé ou des biscottes
  • En céréales (raffinées) : riz, pâtes, semoule, vermicelles, tapioca, maïzena
  • Légumes : pommes de terre cuites à l’eau (j’avoue les avoir faite à la vapeur tout de même 😇), carottes cuites longtemps (selon ma « fiche » pendant 1 à 2h 😱)
  • L’huile d’olive (pas écrit clairement mais j’en ai déduit que c’état ok)
  • Bouillon de légumes en petite quantité épaissi avec des vermicelles ou du tapioca (ce que je n’ai clairement pas fait)
  • Epices et herbes : muscade, curry, paprika, thym, laurier, persil
  • Desserts/sucré : les gelées de fruits, les pâtes de fruits, gâteaux secs et biscuits (alors qu’ils peuvent contenir de l’oeuf, de l’huile forcément cuite…🤔 Merci la cohérence !), meringues, miel, chocolat

Heureusement, le chocolat (sans oléagineux ou lait animal) était autorisé (je n’aurais pas tenu si ce n’était pas le cas) car c’était quasiment le seul « dessert » sucré autorisé.

On mange quoi alors ?

Et bien pas grand chose. Suivre ces « conseils » a été très compliqué pour moi sachant que j’aime énormément cuisiner et manger. Bien qu’ayant donc été très frustrée, j’ai tout de même essayé de ne pas pleurer prendre cette contrainte avec défi et imaginer des plats bons et le plus varié possible. Je l’ai plutôt bien relevé même si, on ne vas pas se mentir, j’ai eu l’impression d’avoir le même goût en bouche pendant ces quelques longues semaines.

blog,animal,gratin,pâtes,régime,sensible,sans,résidus,four,vegan

Je vous partage donc ici les quelques idées de repas végé-compatibles sans résidus que j’ai eu en espérant qu’elles aideront celles et ceux qui doivent suivre ce régime à la con.

Pour le salé :

  • Bouillon de légumes façon « miso » avec nouilles de riz ou de blé, persil, carottes bien cuites
  • Quiche VG au tofu (recette de Au Vert avec Lili adapté) : le tofu soyeux étant assez transformé dans cette recette, j’ai tenté l’expérience et ça a été mais je n’ai pas mis de tofu fumé en plus
  • Gnocchis maison
  • Gratin de pommes de terre ou de pâtes réalisé avec de la crème végétale, du curry, du paprika ou du bouillon de cube et de la chapelure
  • Risotto à la courgette (cette dernière étant autorisé dans la version « élargie » du régime, je l’ai bien faite cuire pour pouvoir la consommer sans problèmes)
  • Purée de carottes ou de pommes de terre
  • Pâtes à la crème de courgettes (j’ai réalisé la crème ou mixant les courgettes avec de la crème végétale)

Pour le sucré :

  • Gelée de fruits maison (ou pas)
  • Cake semoule (recette de Au Vert avec Lili adaptée)
  • Crêpes de tapioca
  • Chocolat chaud
  • Mousse au chocolat réalisée avec de la crème de soja « montée » au fouet à laquelle j’ai ajouté du chocolat fondu
  • Chocolat en tablette (je sais ce n’est pas une recette 🤪)

Ce que ce régime m’a apporté

  • Sur le plan médical, pas de miracle mais un calme plus ou moins momentané
  • La peur de devoir continuer ce régime à vie ou de tomber/d’être déjà malade : un gros bisou à toutes les personnes qui subissent des contraintes alimentaires !
  • Envie de manger BEAUCOUP de fruits et légumes
  • Envie de cuisiner encore plus (plus que mes 2h par jour minimum ça devient un travail après mais que voulez-vous !)

N’hésitez pas à partager vos conseils/idées de recettes si vous avez été dans cette situation (ou pas d’ailleurs !).

Envoyer le commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s