Verrines potimarron & noisette (sans gluten)

Cet article est « un peu spécial »… A la lecture, rien d’exceptionnel c’est une recette que je vous propose pour Noël (ou plus largement vos fêtes de fin d’année), même si elle se réalise aussi très bien pour d’autres moments non festifs (il n’y a pas de poudre de lutin à l’intérieur, promis). Je l’ai imaginée suite à l’invitation de de Natasha du blog Echos Verts et Vanessa du blog Déliacious qui m’ont contacté pour participer à leur calendrier de l’avent spécial recettes d’apéro (vous le savez déjà si vous me suivez sur Instagram ou si vous avez lu mes précédents articles 😉) ! Les autres blogueuses qui participent au projet ont énormément de talent et je vous invite à aller découvrir leurs recettes voire pourquoi pas en sélectionner quelques unes pour vos repas de fêtes (c’est le but en fait hein 😅). Sachez qu’un ebook (gratuit) sera créé avec l’ensemble des recettes proposées et sera dispo sur le blog de Natasha à partir du 25 décembre.

Je suis très heureuse de participer à ce magnifique projet et j’espère qu’il vous emballera autant que moi ! Hier, c’était Vanessa qui nous a proposé sa recette de mini quiches aux champignons (je ne suis pas certaine d’attendre les fêtes pour les réaliser 😁).

C’est aujourd’hui à mon tour de vous proposer ma recette. L’association potimarron-noisette n’est peut-être pas très originale mais elle est excellente tout en étant très goûtu. D’autant que j’ai ajouté d’autres petites touches pour la rendre encore plus gourmande. J’ai choisi un format verrine car j’adore le côté « transparent » du verre qui donne envie de manger et parce qu’il est pratique : vous pouvez les préparer en avance et les sortir au dernier moment sans avoir trop de préparation.

N’hésitez pas à adapter les portions, sachant que vos verrines ne seront sûrement pas de la même taille que les miennes. Aussi, si vous n’en avez pas, de simples verres ou ramequins feront aussi très bien l’affaire. S’il vous en reste après avoir rempli vos verrines, sachez que le crumble se garde plusieurs jours dans un récipient hermétique et la purée 1 à 2 jours au réfrigérateur.

Si vous êtes plus nombreux·ses à table, vous pouvez bien sûr adapter les quantités indiquées. Si vous ne souhaitez pas acheter pleins d’ingrédients (vous allez voir que j’utilise des petites quantités, notamment pour ce qui est des farines), n’hésitez pas à modifier la recette en fonction. Aussi, la noisette pouvant être assez onéreuse, vous pouvez la troquer contre l’amande ou pourquoi pas, d’autres oléagineux. Je serais curieuse de découvrir vos idées 😉

animal,sensible,blog,verrines,réveillon,noël,fête,année,bonne,noisette,sarrasin,épices,vegan,végétalien

animal,sensible,blog,verrines,noël,fête,année,bonne,noisette,sarrasin,épices,vegan,végétalien

Ingrédients pour 8 verrines

Pour la purée de potimarron

  • 750 g de potimarron
  • 90 mL de lait de noisette
  • 1 cuillère à café de mélange 4 épices
  • 1 cuillère à café de cannelle
  • Une grosse pincée de sel ou de fleur de sel
  • De l’huile d’olive

Pour le crumble

  • 40 g de farine de riz complet (ou autre farine avec gluten : épeautre ou blé)
  • 15 g de farine de sarrasin
  • 1 cuillère à soupe de purée de noisette
  • 1 cuillère à soupe d’huile végétale (colza, coco, olive…)

Pour l’assemblage

  • Une petite poignée de noisettes
  • Une petite poignée de graines de sarrasin décortiqué
Préparation

La purée

  1. Si vous réalisez le lait végétal vous-même, n’oubliez pas de faire tremper les noisettes la veille. Personnellement, j’ai utilisé 50 g de noisettes pour 500 mL de lait et j’ai transformé l’okara en praliné en utilisant la recette de Enalia du blog Dans la cuisine d’Enalia.
  2. Couper le potimarron en tranches. Si vous avez le courage, retirer la peau à ce moment, sinon il faudra l’enlever une fois cuit.
  3. Les répartir sur une ou deux plaques couvertes de papier cuisson, ajouter un filet d’huile d’olive, le sel et les épices.
  4. Enfourner environ 25 min dans un four préchauffé à 180°C (le potimarron doit être fondant). A la sortie du four, retirer la peau si vous ne l’avez pas fait avant.
  5. Mixer (ou écraser à la fourchette) le potimarron avec le lait de noisette

Le crumble

  1. Mélanger tous les ingrédients dans un grand bol et émietter avec les doigts
  2. Répartir sur une plaque de cuisson recouverte de papier cuisson et enfourner pour environ 20 minutes à 180 °C (si vous avez la place dans votre four, vous pouvez aussi l’enfourner en même temps que le potimarron)

L’assemblage

  1. Dans une poêle, faire griller à sec les noisettes et le sarrasin décortiqué quelques minutes (bien les surveiller pour ne pas les brûler !). Si la peau des noisettes se retire, n’hésitez pas à les frotter entre vos mains (une fois refroidies pour ne pas vous brûler) pour les faire partir
  2. Concasser grossièrement les noisettes
  3. Remplir les verrines de purée en laissant un peu d’espace pour le crumble
  4. Ajouter le crumble ainsi que quelques noisettes et graines de sarrasin grillées

Ces verrines se mangent aussi bien froides que chaudes, donc il n’y aura pas l’angoisse de la préparation de dernière minute. Cependant, il est possible de les mettre quelques minutes au four (en vérifiant avant si vos contenants sont adaptés ou non) si vous ne voulez pas les manger glacées sorties du réfrigérateur. Toutefois, ne les laissez pas trop longtemps afin que la purée ne s’assèche pas. Les sortir quelques minutes à l’avance peut aussi être une option !

Alors, cette recette vous fait-elle envie ? Si vous la réalisez, n’hésitez pas à me laisser un petit commentaire pour me dire comment vous l’avez trouvé ou comment vous l’avez adapté. Aussi, n’oubliez pas d’aller faire un tour sur le calendrier de l’avent. Demain, ce sera au tour de Vegan Freestyle de vous proposer un apéro et, croyez-moi, vous n’allez pas être déçu !

Je ne publierais surement pas avant Noël (et peut-être pas avant le jour l’an) alors je vous souhaite une belle d’année (que celle-ci soit festive ou non) et vous donne rendez-vous ici très bientôt 😘

 

2 réflexions sur “Verrines potimarron & noisette (sans gluten)

    • Bonjour Marie-Jo ! J’ai hésité à retirer sa peau. En fait, je n’ai qu’un presse-purée manuel et je n’avais pas envie qu’il y ai de petits morceaux (même fins). Après, chacun son choix (je ne l’épluche pas habituellement d’ailleurs), l’idée étant que chacun s’approprie ma recette de base. C’est ce que je fais souvent avec les recettes que j’utilise chez d’autres, en fonction de mes envies, intuitions et contenu de mes placards. N’hésites pas à me faire un retour si tu testes la recette 😉

      J'aime

Envoyer le commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s