Prendre du temps pour soi (#10dumois)

« Prendre soin de soi » une injonction, comme celle du bonheur (dont j’espère parler ici un jour), que l’on entend de plus en plus. Souvent quand on est une femme d’ailleurs. Pendant cette période de confinement, on l’observe également sur les réseaux sociaux : profitons-en pour faire du sport, se faire des masques, s’épiler…

Alors que nous n’avons pas besoin de sortir, il faut tout de même faire « un minimum » pour « ne pas se laisser aller ». Il faudrait  donc toujours être dans la retenue, belle, parfaite, prête à presque tout.

Sérieusement ?!

Loin de moi l’idée de vous dire quoi faire ou pas, à vrai dire je m’en contre-cogne ! J’aurais plutôt parié sur une période de tests, pour celles et ceux qui sont en confinement bien entendu. L’occasion de voir à quoi ressemble notre corps pas épilé, ne pas se prendre le chou à se coiffer (ou tenter des coiffures plus fun que d’habitude genre des couettes parce que why not ?), laisser sa peau respirer tranquillement… Faire cela si on a envie et ne pas les faire si on ne le souhaite pas.

Et puis « ne rien faire de la journée »… Ou pas ! Bref, s’écouter. Dans la mesure du possible car nous avons souvent des responsabilités (enfants, animaux, personne qui demande une attention particulière…). Prendre du temps pour soi c’est le thème de ce #10dumois, un rendez-vous mensuel proposé par Egalimère et auquel j’ai bien envie de participer de temps en temps ! D’où cet article dont la forme est un peu différente par rapport à d’habitude.

 

J’ai envie de décomposer cette expression. Dans « prendre du temps pour soi » il y a prendre. Cela signifie que ce temps n’est ni donné ni acquis, il faut le saisir ! En conséquence, il est nécessaire de ne pas l’attendre ou de l’avoir. On entend souvent « je n’ai pas le temps ». Cela peut-être vrai bien entendu. Je pense aux personnes dans une précarité sociale tout particulièrement, les mères (ou pères) élevant seul·es leurs enfants… Je pense que tout est souvent une question de priorité. Une priorité liée à une contrainte et/ou responsabilité : faire à manger, faire les devoirs avec ses enfants, un minimum de ménage, les courses… Ou bien une priorité que l’on se donne, pas toujours consciemment et sans forcément s’écouter : par exemple, aller aux événements auxquels on est invité pour « elle poli » ou « faire plaisir » alors que clairement on aurait préféré chiller devant un film, se faire une sortie avec d’autres personnes ou tout simplement ne pas y aller ! Alors, on va prendre ce temps précieux pour d’autres.

J’ai longtemps eu du mal à refuser ce genre de rendez-vous mais maintenant j’y arrive de plus en plus. Si je suis fatiguée, je n’ai pas envie, je ne me force pas. Evidemment quand j’ai cours de yoga à 20h30 un soir de semaine il faut parfois que je me bouscule un peu pour y aller car on sait que ça fera du bien. Mais, quand je ne suis pas du tout en forme (physiquement ou psychiquement), je ne me force plus et j’essaye de ne pas culpabiliser pour ne pas y être allé. Non, vous ne « ratez » pas quelque chose ! C’est en faisant ce que vous ne voulez pas que vous vous ratez : vous manquez une occasion de prendre du temps pour vous en vous écoutant. C’est d’autant plus important que si vous souhaitez être disponible pour d’autres, il est nécessaire à mon sens d’être bien avec soi-même. Bref, écouter ce qu’il se passe en soi (faim, fatigue, moral dans les chaussettes, envie de lire…) c’est déjà prendre du temps pour soi. C’est ce temps là qu’il convient de prendre à mon sens, en essayant de ne pas culpabiliser si on n’y arrive pas bien entendu !

 

« Prendre du temps pour soi » : ah le temps ! Ce précieux temps on lui court toujours après. J’ai moi-même beaucoup de mal à m’en détacher. Si manger à 15h ne me pose pas tellement de soucis, me réveiller tard me provoque toujours un « la journée va passer vite », « je n’aurais pas le temps de faire beaucoup de choses aujourd’hui ». Au fond, est-ce grave ? Difficile de lâcher prise… En cette période de confinement j’essaye de ne pas trop regarder l’heure, me laisser porter par mes envies et arrêter quand j’en ai assez. J’ai assez peu de contraintes (en ce moment) alors cela aide pas mal !

Nous vivons dans un système très rythmé et souvent encadré par des horaires de travail non choisi et peu respectueux de nos besoins physiologiques et psychologiques. Le temps pour moi c’est d’abord le sien. Celui qui correspond à ses propres besoins, ses propres envies, ses propres problématiques. Chacun a le sien mais il faut encore s’écouter pour apprendre à le connaître, l’apprivoiser, se l’approprier et composer avec la réalité.

 

« Prendre du temps pour soi » : et pour savoir qui on est, il faut bien le prendre ce temps ! L’industrie du bonheur l’a bien compris et vend de nombreux livres et séances de coaching à ce sujet. Pour ma part, j’aurais tendance à dire que personne d’autre que vous-même sachez qui vous êtes. S’il est possible de vous aider à mieux vous connaître, aucune ne saura être dans votre tête, deviner avec précision vos ressentis, vos émotions, ce pourquoi vous les ressentez. Est-ce qu’il faut à tout pris se connaître ? Je ne sais pas. L’important selon moi c’est de pouvoir vivre dans une vie qui nous convient. Là encore il n’y a pas de remède miracle ou de formule toute faite !

J’espère que vous aurez apprécié cet article écrit « One Shot » (en 2 fois en vérité 😅). J’avais envie d’essayer pour une fois ! Et vous, que vous inspire l’expression « prendre du temps pour soi » ?

PS : pour l’image au bord de la mer bien cliché et bien… C’est cadeau ! 😉

2 commentaires sur « Prendre du temps pour soi (#10dumois) »

  1. Merci pour cette première participation, c’est un plaisir de découvrir ton article qui amène beaucoup de réflexion sur le sens des mots, des expressions, le rapport au temps et à soi, les injonctions diverses et variées.

    J'aime

    1. Merci beaucoup ! Il aurait été plus complet si je l’avais écrit en prenant pus de temps mais je ne sais pas si je l’aurais au final publié et ça fait du bien de le lancer dans un écrit sans vraiment réfléchir 🙂 J’espère participer aux autres 10 !

      J'aime

Envoyer le commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s