Voyage solo : Le Touquet-Paris-Plage

Le point de départ de ce voyage se situe il y a bien quelques années avec l’envie de voyager seule. Or, jusque là je n’avais pas eu l’occasion de partir mais surtout, j’avais peur de partir seule ! Non pas que la perspective de me retrouver qu’avec moi-même m’effrayait puisque j’ai besoin de ces moments quotidiennement et suis toujours contente de passer des journées en solo. C’est plutôt la peur qu’il « m’arrive quelque chose » qui m’habitait ainsi qu’un problème de confiance en moi (la zone de confiance est si rassurante !).

Seulement voilà, cette année, malgré quelques péripéties, j’ai pas mal travaillé, gagné plus de sous que jamais (je ne croule pas sous les pièces d’or non plus hein 🤣) et la problématique financière n’étant plus une excuse suffisante, j’ai décidé de sauter le pas. J’ai eu l’occasion de passer des journées par-ci par-là dans le Pas-de-Calais il y a quelques années et je souhaitais y retourner depuis un moment. C’est notamment Anne du blog Le chien à tâches (et ses photos sublimes, il faut le dire !) qui m’a donné très envie de découvrir Le Touquet, même si la Baie de Somme me faisait très envie aussi.

En l’absence de bonnes adresses 100% veggie (critère de choix dans mes destinations voyages, sachez-le), la possibilité de voir des phoques ainsi que remettre enfin les pieds dans l’eau (sans parler du bruit des vagues !) ne m’ont pas fait hésiter longtemps. Egalement, la présence d’une forêt au bord de l’eau (et donc l’observation d’espèces végétales et animales variées) m’a beaucoup fait rêver.

Trêve de bla bla, je vous emmène avec moi !

Le Touquet côté nature

Les vacances riment pour moi avec nature, campagne, mer et montagne puisque j’habite en ville et me sens oppressée par les grandes villes et le béton de plus en plus omniprésent. Le Touquet est sympa en ce sens puisque, mise à part le centre-ville, il y a énormément d’arbres et des spots très chouettes qui nous font oublier que nous sommes en ville. C’est d’ailleurs pour cela que j’ai choisi cette destination, sachant qu’en partant 3 jours, il était difficile d’aller plus loin (la prochaine fois j’aimerais visiter toute la Côte d’Opale !).

Ce qui m’a impressionné au premier abord c’est l’arrivée au Touquet (par la navette de la gare) car les routes par lesquelles nous sommes passées étaient bordées d’arbres, et pas quelques-uns ! J’ai eu le sentiment d’entrer dans une ville-forêt puisque les maisons, plus jolies les unes que les autres, étaient placées sous ces magnifiques arbres. Plus on s’approche du centre-ville et de la plage plus les arbres laissent place à de petites bâtisses aux façades colorées.

Le spot que j’ai le plus aimé c’est le Parc Nature de la Baie de Canche. Plusieurs parcours de promenades sont prévus afin de découvrir les différents aspects de ce parc. Il s’agit d’une zone magnifique entre la mer et la ville, faite de dunes de sable, de beaucoup de végétation mais aussi d’une forêt de pins. L’ensemble est sublime et j’ai adoré m’y promener, notamment tôt le matin quand le soleil n’était pas encore trop haut dans le ciel et qu’il y avait peu de monde sur les chemins. Cela fait tout drôle de voir cette végétation sortir du sable et des variétés que je n’avais jamais vu auparavant. Si vous avez de la chance, vous pourrez peut-être observer des phoques. Il faudra aller à l’estuaire, au bout du parc mais ce n’est pas le lieu idéal puisqu’il n’y a apparemment qu’une dizaine d’individus qui sont observés là. Je vous conseille donc d’aller directement sur la Baie de Canche ou la baie de Somme !

Le Touquet côté ville

La ville en elle-même est très agréable, notamment au niveau architectural. Les façades des bâtiments sont toutes aussi belles les unes que les autres (mais j’ai pris peu de photos car il s’agit tout de même d’habitations privées !) et toutes portent des noms (j’ai adoré lire attentivement tous les noms, des plus kitsch aux plus chics !). En centre-ville, il y a notamment des carreaux au sol ce qui donne une ambiance tout à fait différente du béton habituel (ambiance Magicien d’Oz !).

Je trouve qu’il y avait un peu côté « Monaco » (ou D*isneyland 😆) à certains endroits ! D’autres un peu loufoques (par exemple, le parvis d’une maison rempli de figurines). Cependant, pour quelques jours j’ai trouvée la ville agréable, surtout pour des vacances. Il y a notamment de jolies boutiques de décoration à visiter, avec des objets de créateur·rices mais aussi (et surtout) des objets fabriqués loin et dans des conditions douteuses… (oui, oui je regarde toujours toutes les étiquettes 😇).

Je n’ai malheureusement pas pu visiter le musée et le phare car je me suis retrouvée avec ma valise le dernier jour et c’était impossible de la laisser à l’accueil (bonjour tristesse !).

Voyager seule

Je ne vais pas vous le cacher, j’étais assez anxieuse la veille et le matin de mon départ, notamment parce que je suis dans une période où je crains d’être harcelée dans la rue… La joie et le bonheur d’être une femme ! Malgré tout, je ne regrette pas d’être partie puisque mon voyage s’est très bien passé et m’a fait beaucoup de bien. L’avantage d’être seul·e c’est la possibilité de faire ce que vous voulez et quand vous voulez. Bien entendu, il n’y a pas la dimension de partage qui est si chouette quand on part à plusieurs et j’avais d’ailleurs hâte de partir avec Monsieur (second voyage qui va faire l’objet d’un autre article 😉).

Je vous conseille cette expérience si vous avez la chance de pouvoir vous évader (ne serait-ce qu’une journée !). On vous dira peut-être que c’est triste ou dangereux mais je crois qu’il faut parfois savoir se faire confiance et s’écouter plutôt que boire les paroles des autres !

Manger (& boire) végane au Touquet

Sur les applications et sites Happy Cow et VegOresto aucun restaurant n’était référencé et je n’ai effectivement trouvé aucun établissement à minima végétarien. Je me trompe peut-être et si vous en connaissez je serais ravie de le savoir pour ma prochaine escapade 😉

J’ai tout de même trouvé quelques adresses où se régaler pour une pause gourmande ou pour manger végétalien même si j’ai essentiellement mangé « sur le pouce » en grignotant du pain avec du paté végétal que j’avais apporté ainsi que des fruits et légumes rapportés ou achetés sur place. Je vous conseille d’apporter avec vous quelques petits plan B au cas où (Marion de la chaîne YT et du blog La Petite Okara vous en parle de manière très drôle dans son vlog de vacances). J’avais aussi apporté une boîte légère ainsi que des couverts réutilisable et de quoi les laver le tout.

Aux Mignardises / Glaces Véron

Que serait des vacances (qui plus est à la plage !) sans glace ? C’est l’un de mes mets favoris depuis longtemps sauf qu’en tant que végane, il y a souvent peu de choix et les sorbets sont parfois composé de lait (vérifiez la composition des grandes marques de glace !). Aux Mignardises est une crêperie qui fait aussi des glaces mais qui possède aussi des camions dont un qui était situé à deux pas de mon hôtel et de la plage !

Les glaces y sont artisanales et vraiment bonnes. Evidemment, en version végétale, il faudra choisir des sorbets mais j’ai adoré ceux que j’ai pu tester : abriconille (abricot à la vanille) et fraise-basilic. La vanille et le basilic n’était pas trop présent et relevait bien le goût des fruits. Les deux se mariaient bien ensemble ! Malheureusement je n’ai pas pensé à demandé mon pot sans cuillère (alors que j’en avais une sur moi 😅) mais je l’ai gardée pour mes autres voyages. J’aurais préféré prendre un cornet pour éviter les déchets mais il contenait sûrement des matières animales.

Opaline

J’ai hésité à vous parler d’Opaline car n’y ai testé que leur café. Enfin presque puisque j’ai acheté un sachet de leur infusion (balade au jardin d’Ypres) qui est aussi servie sur place et que j’ai adoré ! J’y ai également acheté un pain complet délicieux (pas fabriqué sur place il me semble) que j’ai fait tranché et qui n’a pas durci, même le lendemain ! Sur la carte, vous pourrez vous laissez tenter car la salade de fruit et sûrement le pudding aux graines de chia et lait de coco (demandez tout de même si le muesli est VG).

ABACA

J’ai apprécié me poser chez ABACA (deux jours de suite !), un café-magasin qui propose quelques plantes et des articles de décoration mais aussi de très bonnes boissons. Je n’ai pas mangé sur place (à vrai dire il n’y avait pas grand chose de VG si ce n’est une assiette de fruits à 9 euros !) mais j’ai adoré ma boisson « détox » au gingembre, citron et menthe avec des ingrédients extra frais. Quand il fait beau, vous aurez le plaisir (ou pas 😁) de profiter de transats sur la terrasse pour boire ou manger. La décoration (et les plantes) vendues sont quand à elles très sympa et avec tous les prix.

Took Took

Le Took Took est, à ma connaissance, le seul restaurant du Touquet qui propose des plats véganes et étiquetés comme tel. Il ne s’agit pas d’un établissement végétarien mais les plats proposés (d’inspiration Thaï notamment) sont alléchants et j’ai adoré celui que j’ai mangé (sur la plage !). J’ai choisi des nouilles sautées au tofu qui étaient pleines de saveurs, avec des petits légumes croquants, des oignons frits croustillants et une sauce savoureuse à souhait. Je n’avais pas emporté ma boîte dans laquelle le restaurant aurait pu mettre mon plat mais ce dernier m’a été servi dans une boîte jetable en papier (pas reçyclable pour autant à cause de son aspect plastifié) mais sans couvert ni sac ! C’est toujours ça de pris…

Finalement…

Je ressors de ce voyage avec tout de même une sensation étrange. Le Touquet est une ville touristique mais avec sûrement beaucoup de résidences secondaires et avec clairement une population très aisée en majorité (je ne parle pas des touristes même si le fait de voir une majorité de personnes blanches de peau m’a interrogé). Dans les commerces, notamment les restaurants cités, j’ai retrouvé ce côté « bobo » qui existe aussi beaucoup à Paris. C’est le genre d’établissement qui m’attire mais je ne peux m’empêcher de me demander pourquoi car tout y est très réfléchi voire policé (déco et cartes qui suivent les modes…) et on les retrouve beaucoup dans des quartiers qui subissent une gentrification.

J’espère que mon article vous aura fait voyager et vous aura permis de découvrir, si vous ne connaissiez pas, un joli coin de France. Je vous donne rendez-vous dans quelques semaines pour un prochain article voyage et dans mon de temps pour un autre thème 😉

Une réflexion sur “Voyage solo : Le Touquet-Paris-Plage

Envoyer le commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s