Chouettes #11 spécial vidéos

Me voilà de retour après des péripéties personnelles dont un changement de région et de boulot. J’ai vécu une première moitié d’année très riche en émotions avec beaucoup de fatigue et des priorités changeantes. La bonne nouvelle, c’est que mon envie de publier ici n’a absolument pas disparue, bien au contraire ! Je sais que vous êtes quelques animaux sensibles fidèles aux publications et je vous en remercie. Si vous êtes tombé sur cet article un peu par hasard, n’hésitez pas à aller visiter le reste de mon blog 😉 Promis, c’est sympa !

Cet article des chouettes va être tourné autour des écrans : il y a aura plusieurs séries, un film, du documentaire mais aussi un jeu vidéo ! J’en teste peu mais la j’ai dégoté une pépite indépendante qui va sûrement vous plaire si vous aimez les oiseaux et la nature. Concernant les séries, je vous propose une sélection aux petits oignons avec de très bons moments en perspective si vous souhaitez les visionner. J’espère vous donner envie !

Les super séries

Je m’excuse par avance pour les personnes qui n’ont pas accès à Netflix car la quasi totalité des séries que je vais vous présenter (à l’exception de la première) sont sur la plateforme. Loin de moi l’idée de leur faire de la pub mais comme je peux en profiter et qu’il y a de bonnes séries… J’espère ne pas causer de frustrations : si jamais vous êtes intéressé.es, n’hésitez pas à emprunter le compte de quelqu’un d’autre ou de vous abonner juste le temps de profiter des séries et films qui vous intéressent 😉

Avatar, le dernier maître de l’air, une vraie pépite des années 2000

Je suis tellement heureuse d’avoir découvert cette série grâce à Monsieur ! Avatar, le dernier maître de l’air, est une série d’animation américaine sortie dans les années 2000, à l’époque sur une chaîne câblée. Alors dit comme cela, peut-être que vous vous dites que ce n’est pas vendeur. Mais il y a un mais, et un de taille !

N’ayant pas accès aux chaînes TV payantes étant jeune, je suis passée à côté de cette pépite. L’histoire se passe dans un monde réparti en quatre civilisations (eau, terre, air et feu) vivant en harmonie grâce à « l’Avatar ». Aang, le dernier maître de l’air et nouvel Avatar, est resté 100 ans coincé dans un iceberg en voulant se protéger de la mort. Or, la nation du feu a alors déclaré la guerre et a colonisé toutes les autres nations. Libéré par deux jeunes de la tribu de l’eau, la série montre son apprentissage des différents éléments nécessaires au rétablissement de la paix.

Tout d’abord, j’ai été surprise de voir une série avec de telles représentations datant de cette époque. Les personnages féminins sont en nombre, pas caricaturaux, ils sont forts mais aussi vulnérables parfois, drôles, intelligents… Et tout pareil pour les masculins ! On les voit douter, on les voit en proie à des dilemmes moraux, bref, ils sont complexes et qu’est-ce que ça fait du bien ! Aussi, les différentes civilisations son inspirées de peuples et cultures réelles mais ne sont pas tournés en ridicule puisque la série montre plutôt la complémentarité de chacune et prône le vivre ensemble. Cette série fait du bien !

On est loin des dessins animés manichéens où les « méchant.es » se font battre par des « gentil.les » et ne changent pas. Laissant alors peu de place à l’erreur et à l’évolution. Aussi, je n’avais encore jamais vu de série avec des personnages ayant un handicap et badass (gros coup de coeur pour le personnage de Toph 😍). C’est clairement une série avec de belles valeurs à montrer à des enfants et des adolescent.es.

A l’heure où j’écris ces lignes, la série est visible gratuitement (sûrement que pour la France) en streaming sur le site de France TV (ou sur Netflix !). Je vous insère une « bande annonce » qui ne dit pas grand chose de la série et je vous conseille surtout de la regarder en VO si vous le pouvez !

AJ and the queen, que d’émotions !

Si je n’ai pas encore réussi à convaincre Monsieur de regarder Ru Paul’s Drag Race, il en a été autrement pour la série AJ and the Queen, créée, produite et en partie jouée par Ru Paul. L’histoire est la suivante : une drag queen fauchée part en tournée avec une jeune fille abandonnée par sa mère qui a réussi à infiltrer sa caravane en douce. Elles deux vont sillonner les États-Unis au rythme des spectacles et d’une course poursuite (je ne vous en dis pas plus !).

J’ai grandement apprécié le côté « road trip » de cette série très feel good (dans le bon sens du terme, rien de gnian-gnian promis) et même familiale. Elle est drôle et les personnages sont touchants. J’ai beaucoup apprécié voir Ru Paul en tant qu’acteur dans une série et découvrir la jeune Izzy G. à ses côtés. La bande son est aussi très prenante et m’a donné envie de chanter (et de danser) à chaque épisode ! Bien qu’il y ait des moments peu réalistes voire incohérents, je trouve que l’ensemble se tient et on passe un bon moment. Avec Monsieur, nous avons cependant été déçu par la fin de la saison mais je vous laisse la découvrir pour vous faire votre propre avis (et pourquoi pas le partager en commentaire ?).

Gentified, au coeur d’une réalité peu évoqué

Gentified est une série qui m’a beaucoup parlé. C’est l’histoire d’une famille dont le restaurant de tacos est en danger suite à la gentrification de leur quartier. Chacun est touché par ce changement, parfois en bien mais aussi en mal. D’ailleurs les personnages comme la thématique sont loin d’être traités de manière simplifiée et manichéenne. Pour celles et ceux qui ne sauraient pas, la gentrification c’est le fait que la population d’un quartier se transforme avec une arrivée grandissante de personnes plutôt aisées. Cela implique souvent une hausse du prix de l’immobilier, des loyers, un changement dans les modes de consommation et de vie et donc des populations pauvres parfois obligées de partir ou devant subir ou s’adapter à une culture différente. Cette ségrégation et le paradoxe (ou l’illusion ?) de certains milieux populaire de croire que leur niveau et qualité de vie va pouvoir s’améliorer est très bien mis en avant dans la série. C’est un sujet que je trouve passionnant (mais aussi désespérant 😅) et il n’est pas impossible qu’on en parle par ici à l’avenir !

Les personnages de la série sont touchants, chacun est pris dans ses difficultés personnelles, ses obligations et son devoir de loyauté envers sa famille ou sa/ses communauté.s. On est loin des clichés des mexicain.es comme on peut le voir parfois dans les films et séries américaines et de nombreux parallèles peuvent être trouvé avec notre réalité française et européenne.

Kid Cosmic, des supers héro.ïnes rigolo.tes

Kid Cosmic a été une bouffée d’oxygène dans le climat particulièrement compliqué du moment et les aléas de ma vie perso. Si vous (avez) aimé les Supers Nanas, vous devrez apprécier cette série, qui a été créée par la même personne, Craig McCracken, bien que je la trouve bien meilleure !

L’histoire peut paraître banale : il s’agit d’un groupe de jeunes et de moins jeunes (et pas seulement d’humain.es 😉) qui tentent de sauver la planète d’une attaque d’extraterrestres grâce à des « anneaux magiques » donnant de super pouvoirs. J’ai d’abord adoré le dessin et les couleurs de cette série. Les personnages sont de tous âges, drôles et sont intelligents. Ils restent eux-même malgré leurs « pouvoirs » et en développent d’autres en prenant confiance en leurs compétences.

Il y a un petit effet cartoon très sympa. Et en plus, la saison 2 sort le 7 septembre !

Alba, A Wildlife Adventure, le jeu vidéo qui (m’)émerveille

Aaah Alba ! Un jeu (pour ordinateur) idéal en tant de confinement, d’envie de voyage ou de mauvais temps. En tous cas, je vous préviens, l’émerveillement est au programme ! En particulier si vous aimez la nature, les oiseaux et les jeux plutôt contemplatifs. On y joue une petite fille revenant dans le village de ses grands-parents dont la réserve naturelle est menacée d’être détruite au profit d’un complexe hôtelier. La musique et plus globalement les sons du jeu (cris des oiseaux, bruits des pas…) est très réussi et m’a plongé dans l’univers très facilement.

Le jeu se déroule en une semaine : vous jouez chaque jour avec Alba avec une mission ou un événement différent. Vous devrez faire signer une pétition aux habitant.es, tout.es plutôt rigolo.tes (n’hésitez pas à aller leur parler toute la semaine, ils et elles ne diront pas la même chose !) et faire des photos des animaux (essentiellement des oiseaux) que vous croiserez. Il ne s’agit pas d’un jeu de compétition ou de rapidité alors oui il est « facile » (et adapté aux plus jeunes !). Attendez-vous à être émerveillé ! Si le jeu se termine rapidement, à la maison, nous prenons beaucoup de plaisir à y rejouer car il fait du bien.

Et en plus, il a été créé par un petit studio de jeux vidéos (Ustwo Games) alors j’ai d’autant plus envie de les soutenir !

Le « Journal d’un Vegan » de Sébastien Kardinal, mon rendez-vous hebdomadaire

Si vous ne connaissez pas Sébastien Kardinal (mais est-ce vraiment possible ?), il s’agit d’un auteur de livres de cuisine végane et conférencier mais aussi créateur de vidéos publiées sur Youtube (avec l’aide de Laura VPG, like always). Parmi des tests de restau, de recettes et de nouveaux produits véganes, on retrouve également des vidéos « Journal d’un vegan« , à l’origine créées pendant le premier confinement pour donner des inspirations de repas (et présenter ses quelques occupations : chaîne YT, séries…). J’ai beaucoup apprécié ce format, qui a perduré et qui est devenu mon rendez-vous du vendredi soir !

Avec toujours une touche d’humour, ces vidéos donnent de la motivation, des idées de recettes simples du quotidien (j’aime beaucoup sa façon de cuisiner « au feeling »), avec parfois des coups de gueule. De manière générale, si vous ne connaissez pas son travail sur la plateforme, je vous invite à aller visiter sa chaîne !

Derrière les cosmétiques, remise en question et réflexion par Cynthia Dulude

Peut-être connaissez-vous Cynthia Dulude, une canadienne (qui parle français) qui propose depuis de nombreuses années des vidéos beauté/maquillage sur Youtube et des vlogs sur sa chaîne secondaire. Il y a quelques mois, elle a sorti une superbe série de documentaires appelée Derrière les cosmétiques. On suit ses investigations concernant la composition des produits cosmétiques : les produits naturels sont-ils sans danger ? Les chimiques le sont-ils ? Quelle influence du marketing et quelle règlementation ? Sur ce dernier point, les choses sont différentes au Canada mais le lien est fait en soulignant les différences avec l’Europe. Cynthia a interrogé différents professionnel.les, du secteur public ou du privé.

J’ai adoré cette série de documentaire parce qu’elle m’a permis de remettre en question certains a priori, d’apprendre bien des choses et de prendre de la distance vis-à-vis de mes certitudes.

Le film Sing Street et sa bande originale,

L’avantage des emprunts en médiathèque, c’est qu’on peut se permettre de choisir des films « à l’aveugle », même si on est pas convaincu par la jaquette (terme que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaître ?). Celle du film Sing Street ne m’avait pas convaincue mais Monsieur m’en a fait des éloges, alors je l’ai visionné ! C’est un film qui tourne autour d’un adolescent (et d’un groupe) musicien dans l’Irlande des années 80. L’ambiance est vintage mais charmante et les personnages attachants mais pas caricaturaux (c’est ce que j’ai apprécié). Bien qu’il y ai peu de femmes dans ce film, les existantes sont plutôt bien représentées et ne tombent pas dans les habituels clichés. La bande son est super cool et je l’écoute en boucle depuis. Bref, je vous recommande chaudement ce film !

Alors, les « chouettes » vous avez manqué ? Moi oui ! J’espère reprendre un rythme de publication un peu plus régulier par ici, malgré mon emploi du temps plus chargé. Je reste ouverte à vos propositions d’articles, même si je n’en manque pas et vous donne également rendez-vous sur Instagram pour un contenu un peu différent.

Envoyer le commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s