Chouettes #12

Nous revoilĂ  avec un nouvel article des chouettes, bien long 😅 Installez-vous confortablement, prenez-vous une boisson doudou avant d’entamer ce partage de dĂ©couvertes que j’aime tant (et que vous aimez aussi, je le sais 😉).

Le documentaire poignant Le temps des ouvriers de Stan Neumann

Ce documentaire, ou plutĂŽt cette sĂ©rie de documentaires puisqu’il y a plusieurs Ă©pisodes, est absolument passionnant si vous vous intĂ©ressez Ă  la Politique, que vous essayez de comprendre le capitalisme et la lutte des classes. Cette expression est moins utilisĂ©e dĂ©sormais, pourtant Warren Buffett, milliardaire, a pu dire « Il y a une guerre des classes, c’est un fait, mais c’est ma classe, la classe des riches qui mĂšne cette guerre, et nous sommes en train de la gagner »). Je suis assez d’accord avec cette phrase malheureusement… Qu’en pensez-vous ?

Dans le docu, on y dĂ©couvre les diffĂ©rentes Ă©tapes historiques de la crĂ©ation et de l’Ă©volution de la classe ouvriĂšre avec la question du temps comme point d’entrĂ©e (les diffĂ©rentes Ă©poques mais aussi la notion du temps pour les travailleur·euses…). On y comprend pourquoi la pĂ©nibilitĂ© et les cadences sont effrĂ©nĂ©es et utile pour dominer cette classe pauvre, mais aussi comment les ouvrier·Úres vivent les choses.

Les jeux vidĂ©os Ă  (s’)offrir !

Knights and Bikes et sa bande-son absolument déjantée

Knights and Bikes est un des jeux vidĂ©o les plus cool que j’ai jamais jouĂ© jusque lĂ . On part Ă  l’aventure, Ă  la recherche d’un trĂ©sor, avec deux jeunes personnages que sont Nessa et Demelza et leurs vĂ©los. La vie de ces deux-lĂ  n’est pas rose et toute la subtilitĂ© du jeu (et son caractĂšre dĂ©jantĂ©) tient dans la frontiĂšre entre l’imaginaire des personnages et ce qu’elles vivent rĂ©ellement. Elles nous embarquent avec beaucoup d’humour dans leur pĂ©riple, avec des ennemis tous les plus farfelus les uns que les autres et un univers trĂšs colorĂ©. J’ai adorĂ© le dessin et les diffĂ©rentes missions du jeu.

Et puis cette bande son ! Elle nous plonge dans l’univers et dans diffĂ©rentes Ă©motions en fonction du moment de l’histoire. Je l’ai tellement aimĂ© que je l’ai achetĂ©e !

J’y ai jouĂ© en version deux joueur·euses avec Monsieur (ce que je conseille car c’Ă©tait vraiment sympa !) donc je ne peux pas dire ce qu’il vaut seul. Le jeu est dispo sur PC, Mac et Linux (Ă  jouer avec des manettes) mais aussi sur PS4, Xbox One et Switch.

El Hijo, le petit super héros

El Hijo est un jeu ambiance western d’infiltration oĂč on joue un petit garçon qui va sauver sa mĂšre qui a Ă©tĂ© capturĂ©e. Il suffira de ne pas se faire repĂ©rer et de sauver les jeunes enfants capturé·es et rencontré·es sur notre chemin. J’ai beaucoup apprĂ©ciĂ© ce jeu qui est visuellement trĂšs beau (les couleurs et les dessins sont particuliĂšrement magnifiques et permettent de se plonger dans l’ambiance). J’ai aimĂ© y jouer un peu tous les jours et sa musique m’a suivi entre chaque session de jeu tant elle est entraĂźnante !

Tout le monde n’apprĂ©ciera pas les petites « frayeurs » que procure le jeu, quand on manque de se faire prendre par un ennemi (ou qu’on se fait prendre ahah), mais moi j’ai trouvĂ© cela trĂšs sympa !

Il se joue sur PC, Mac, PS4, Xbox One et la Switch.

Carto va te faire perdre la tĂȘte !

Je me suis d’abord intĂ©ressĂ© Ă  ce jeu pour son esthĂ©tique (et le « c’est trop mignooonnn » que j’ai prononcĂ© en voyant les premiĂšres images !) mais au delĂ  du fait qu’il soit rĂ©ellement magnifique, il est trĂšs bien rĂ©alisĂ© et trĂšs sympa Ă  jouer ! Il s’agit d’un jeu original oĂč il faudra, Ă  la maniĂšre d’un puzzle, retourner des parties de carte pour assembler le monde et faire avancer l’histoire.

Les personnages sont super chouette et mĂȘme drĂŽles. J’ai adorĂ© y jouer mĂȘme si j’ai parfois du aller zieuter les solutions quand c’Ă©tait trop prise de tĂȘte !

Il est dispo sur PC et Mac, Switch, PS4, Xbox One.

Les lectures aux petits oignons

L’Ă©corce des choses de CĂ©cile Bidault

Ayant travaillĂ© avec des personnes sourdes et malentendantes et m’Ă©tant intĂ©ressĂ© Ă  la culture sourde, j’ai tout de suite voulu dĂ©couvrir cette bande-dessinĂ©e dont la narratrice est une petite fille sourde. Cette histoire trĂšs touchante et sans texte (donc accessibles aux personnes dont la lecture est compliquĂ©e) raconte la vie de famille mouvementĂ©e de ce personnage et de l’impact de son handicap. On la sent trĂšs seule et ballotĂ© de part et d’autre, comme malheureusement c’est beaucoup le cas des enfants dans notre sociĂ©tĂ©, d’autant plus quand un handicap ce surajoute.

C’est une double peine qui majore l’injustice. Le dessin est absolument magnifique (au crayon de papier ?) et c’est en vĂ©ritĂ© ce qui m’a attirĂ© en premier vers ce livre. Les couleurs sont douces et pastelles et accompagnent parfaitement les moments vĂ©cus par la petite fille.

La revue dessinĂ©e, s’informer autrement

Fan de BD et envie de s’informer de maniĂšre un peu plus dĂ©veloppĂ©e sur des sujets peu abordĂ©s dans les mĂ©dias ? Alors vous apprĂ©cierez comme moi La revue dessinĂ©e. Assez engagĂ©e (de gauche !), les auteur·rices proposent des documentaires dessinĂ©s sur des sujets variĂ©s et parfois de niche (mais utiles !). Par exemple, quelques titres d’articles : « service civique: quand les grands discours cachent les petits boulots », « les consultants et leurs idĂ©es Ă  la conquĂȘte du secteur public » ou bien « peut-on vraiment douter avec certitude ? ». Comme elle est bien faite, les sujets ne se pĂ©riment pas et peuvent se relire plusieurs mois plus tard. Il y a souvent un article sur la linguistique, un article culturel, la mise en avant d’une femme qui a fait avancer la sociĂ©tĂ©…

Cette revue est aussi une trÚs belle occasion de découvrir de nouveau·elles dessinateur·rices !

Ce que chat veut dire du docteur Yuki Hattori

Ce que chat veut dire est un livre pratico-pratique sur les chats, ou plutĂŽt sur l’Ă©ducation et l’adaptation de notre vie avec un chat : les achats utiles Ă  faire, comprendre ses envies et ce qu’il nous dit, comment s’en occuper… Bien qu’ayant vĂ©cu une grande majoritĂ© de ma vie avec un ou plusieurs chats, j’ai toujours eu en tĂȘte des a priori et idĂ©es prĂ©-conçues que l’on m’a transmis ou que j’ai trouvĂ© sans forcĂ©ment chercher la source de l’information. Ces savoirs (le chat est un animal propre car il se lĂšche par exemple) ont peut-ĂȘtre Ă©tĂ© considĂ©rĂ© comme vrai Ă  une Ă©poque mais l’Ă©thologie nous permet de faire sans cesse de nouvelles dĂ©couvertes (le chat se lĂšche pour faire disparaĂźtre certaines odeurs et ne pas ĂȘtre repĂ©rĂ© par des prĂ©dateurs).

J’ai beaucoup apprĂ©ciĂ© la praticitĂ© de ce livre conçu sous forme de fiches pratiques trĂšs agrĂ©ables Ă  lire. Si vous souhaitez adopter un chat ou une chatte, la lecture de ce livre vous donnera beaucoup d’informations utiles. RĂ©cemment, je lis pas mal de choses autour de l’Ă©ducation positive des chats, notamment sur le groupe FB dĂ©diĂ©.

Sur la toile

Exodus Privacy, protéger sa vie privée en continuant à utiliser son smartphone

Je voulais vous conseiller de regarder le documentaire Cash Investigation sur les donnĂ©es personnelles mais il n’est malheureusement plus disponible en ligne… Pourtant c’est une mine d’or d’informations et d’utilitĂ© publique !

Heureusement, j’ai pu noter le nom de l’application (et du site) Exodus Privacy dont il est un moment question. Elle recense un grand nombre d’applications et donne les pisteurs identifiĂ©s prĂ©sents dans celles-ci (vous savez toutes ces donnĂ©es collectĂ©es sur votre tĂ©lĂ©phone Ă  votre insu !) mais aussi les niveaux de dangerositĂ© des permissions (quand l’appli vous demande si vous ĂȘtes ok pour qu’elle utilise la camĂ©ra par exemple). Et comme le site est bien fait vous avez tout un tas de pages explicatives pour nous (re)donner la libertĂ© de choix.

Le site et l’appli sont entiĂšrement gĂ©rĂ© par une association et des bĂ©nĂ©voles. Je suis admirative et tellement reconnaissante que ce type initiatives politiques et engagĂ©es soient prises pour le bien commun ! Pas vous ?

C’est quoi une marque Ă©thique ? Quelques critĂšres par Natasha du blog Echos Verts

Quand on le peut, j’estime qu’il n’y a aucune excuse Ă  ne pas consommer Ă©thique. Mais au juste, c’est quoi une marque Ă©thique/responsable/Ă©colo ? C’est ce Ă  quoi s’est attelĂ© Natasha dans son article en nous proposant des critĂšres de choix et que je valide Ă  100% ! Toujours aussi pointu et recherchĂ©, son article explicite clairement les diffĂ©rents critĂšres (pas d’exploitation animale, respect des droits des travailleur·ses…) et nous permet de vĂ©ritablement choisir en pleine conscience.

Drag Race France, non mais Drag Race FRANCE !!!

Je vous ai dĂ©jĂ  parlĂ© de mon amour pour l’Ă©mission Drag Race, bien que ce soit un programme de tĂ©lĂ©rĂ©alitĂ©. Évidemment, quand j’ai appris qu’une version française allait sortir, j’avais si hĂąte et j’Ă©tais si contente qu’on puisse prĂ©senter un tel programme en France, bien que cela ne soit pas sorti Ă  la tĂ©lĂ©vision (mĂ©dia encore pas mal regardĂ©) mais sur le site France TV Slash (qui produit de super programmes !). J’ai quand mĂȘme une inquiĂ©tude : ce type d’Ă©mission engagĂ©e existera t’il encore aprĂšs la privatisation du service public ?

Pour celles et ceux qui ne connaitrait pas l’émission amĂ©ricaine, pas de soucis, vous pouvez tout Ă  fait regarder la française, mĂȘme si quelques rĂ©fĂ©rences vous seront inconnues (nom de certaines Drag, blagues…). Je vous laisse avec la bande annonce :

Cette version est marquĂ©e par la bienveillance des queens et des juges (c’est moins le cas dans la version amĂ©ricaine) et cela renvoie une image douce et positive de la France, non nĂ©gligeable !

« Si t’es pas vegan, t’es pas fĂ©ministe ! », quand Marie Sweet and Sour balance !

Je suis ravie que Marie, de la chaĂźne YT Sweet and Sour, fasse des vidĂ©os plus engagĂ©es, ça fait du bien ! Elle montre une image moins lisse et « mignonne » des femmes soient disant douces et sensibles qui deviennent vĂ©ganes pour les animaux.

Elle a sorti il y a quelques mois une vidĂ©o sur les liens entre vĂ©ganisme et fĂ©minisme : ces deux engagements complĂštement intriquĂ©s et dont peu en parlent. Cela peut surprendre au premier abord quand on ne connaĂźt pas ces liens mais croyez-moi ils sont forts ! En plus, comme Marie ne fait pas les choses Ă  moitiĂ©, pleins de sources sont dispos dans sa barre d’infos !

Planter des arbres, une fausse bonne idĂ©e ? Et en prime, l’humour de Valentine de Science de Comptoir

La chaĂźne de Valentine est aussi drĂŽle qu’instructive. Sur Science de Comptoir, vous trouverez de vidĂ©os de vulgarisation scientifique autour de la nature : beaucoup de gĂ©ologie (sa passion), mais pas que, Ă  l’image de celle que je veux vous prĂ©senter aujourd’hui. Dans celle-ci, elle nous parle de cette initiative que les entreprises sortent Ă  toutes les sauces : planter des arbres comme solution pour lutter contre le rĂ©chauffement climatique ou compenser leur propre impact carbone. Spoiler alert : c’est pas foufou du tout, surtout quand c’est mal fait ou de maniĂšre contre-productive. Mais voici plutĂŽt la vidĂ©o :

J’espĂšre que ce long article vous a plu ! J’ai repris le goĂ»t d’Ă©crire par ici, en me dĂ©diant un crĂ©neau dans ma semaine pour travailler sur le blog, mais celui-ci est pour le moment assez insuffisant et ne me permet pas de publier aussi souvent que je l’aimerais. Cependant, je prends aussi le temps d’actualiser mes anciens articles et d’aller lire ce que publient mes blogs prĂ©fĂ©rĂ©s. N’hĂ©sitez pas Ă  me faire vos suggestions d’articles.

Envoyer le commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s