Découvertes chlorophylles

J’inaugure une probable série d’articles sur le monde végétal des plantes avec mes découvertes et nouveautés, plus ou moins récentes. L’occasion de vous donner mes tips, des conseils glanés ça et là et vous présenter mes coups de coeur autour du jardinage. Je suis aussi preneuse des vôtres donc n’hésitez pas à me taguer sur Instagram ou à m’en faire part en commentaires 😉

Veìr magazine, le magazine des néo-jardiniers

Veìr magazine est une de mes jolies découvertes de l’année dont je vais ai déjà brièvement parlé dans mon calendrier de l’avent. Il s’agit d’un magazine sur le jardinage intérieur et extérieur, qui s’adresse aux débutant·es comme aux plus expérimenté·es (il y a tant à apprendre !) avec des articles sur le soin des plantes, sur l’entretien du jardin, beaucoup sur le jardinage écologique, des DIY, des interviews… J’aime beaucoup la variété des sujets abordés, sa charte graphique (je ne sais pas si c’est le bon terme mais il est très beau et agréable à lire), le fait qu’il n’y ai pratiquement pas de publicité. Ce dernier point se paye bien entendu, c’est pourquoi c’est plutôt un livre-magazine, rien à voir avec ceux que vous trouverez dans les tabac-presse ou vos supermarchés. D’autant que l’aspect écologique est constamment en développement (impression, emballage…).

Un film : Arrietty, le petit monde des chapardeurs du studio Ghibli

Arriety c’est un film que j’ai adoré, notamment parce que son univers est très végétalisé. Il s’agit de « chapardeurs » c’est-à-dire de petit·es humain·es qui vivent dans la maison de d’humain·es de taille « normale » et tentent de survivre malgré tous les risques encourus (chat, oiseau, chute…) pour dérober ce dont ils ont besoin pour vivre. J’ai adoré le fait que de petits objets du quotidien soit réutilisés à d’autres fins. Evidemment, comme ce sont de petits personnages, ils sont à hauteur de végétaux et l’aspect contemplatif (que l’on retrouve dans les films du studio Ghibli) m’a grandement réjouit (pauvre Tomy qui a du supporter mes « oh, regarde les fleurs c’est trop joli !, « oh regarde c’est beau ! » émerveillée 😂). L’histoire est poétique et j’ai, comme vous l’aurez compris passé un très bon moment. Je vous laisse ici la bande-annonce afin que vous perceviez de quoi je parle :

Nouvelles plantes de chez Désordre Végétal

J’a enfin craqué chez Désordre Végétal (dont j’ai parlé ici et ici) ! Enfin craqué… J’ai été plus que raisonnable puisque j’ai attendu d’y trouver des plantes qui me plaisait vraiment, laissé passé ma chance une ou deux fois (car j’ai besoin de temps pour fait un achat et que dans la boutique de Cindy, les pépites partent vite !) et achetée « que » deux plantes. Déjà, il faut savoir que les prix sont super corrects pour ne pas dire peu élevés ! Je me suis pris un bébé philodendron squamiferum (pour le voir grandir 😍) ainsi qu’un epipremnum pinnatum (la version verte du cebu blue qui est également sublime !). Je les ai reçu en parfaite santé et elles semblent s’être habitué à mon appartement sans problème. Il est certain que je repasserai commande chez Cindy lorsqu’elle proposera des plantes présentes sur ma wish-list.

Une chaîne Youtube (et un compte Instagram) : Barbaplants

Johann, au-delà d’être une personne qui a l’air douce et très gentille, est à l’origine du compte Instagram Barbaplants et de la chaîne Youtube du même nom. Fan de plantes, il propose ses découvertes, des haul, présente ses plantes… Sa chaîne est assez nouvelle mais j’adore l’ambiance très chill de ses vidéos. Pour ne rien gâcher, il a une super déco ce qui donne des idées 😉 Je vous recommande sa chaîne inspirante qui vous apprendra sûrement beaucoup !

Voici une vidéo de présentation sur sa chaîne réalisée par Hysterica Botanica :

Création de mon premier terrarium !

Rien d’exceptionnel dans le fait de créer son propre terrarium me diriez-vous, surtout en ce moment où cela est à la mode (de chez nous). Mon défi a été de faire un terrarium assez minimaliste sans qu’il me coûte un demi-bras. J’avais très envie de voir pousser des plantes dans un environnement clos et donc très humide (très différent donc de l’environnement que je propose à mes plantes dans mon appartement). Le défi a été, après l’achat du bocal (absolument pas prévu pour accueillir des plantes, plutôt pour des biscuits (achetée dans un grand magasin suédois à défaut d’en avoir trouvé un de seconde main), j’ai simplement acheté des fittonias (plus un que j’ai récupéré grâce à un échange) puis utilisé ce que j’avais à la maison (terreau, billes d’argile, perlite…).

Evidemment, je ne me suis pas contentée de m’offrir des fittonia lors de cet achat, j’ai également craqué sur deux autres jolies plantes que je vous présenterai sûrement sur Instagram. je suis très contente de ma réalisation car elle ne m’a coûté que peu et l’entretien des terrariums est simple. J’ai utilisé les conseils que Carole a donné dans une vidéo ainsi que dans l’article spécial proposé dans le numéro d’hiver de Veìr magazine.

Si vous voulez retrouver d’autres références sur le thème du jardinage en attendant le prochain article (sûrement pour le printemps !), vous pouvez aller sur ma page « ressource » dédiée. Allez, bon jardinage !

2 commentaires sur « Découvertes chlorophylles »

  1. Je découvre ton blog.. et je crois que je vais m’y plaire. Que de belles choses qui me parlent aussi. Je te souhaite une belle semaine et bon jardinage 🙂 A bientôt.

    J'aime

Répondre à Félicie Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s